Mardi matin 9h, magnifique journée ensoleillée, Francisco, mon couchsurfer de Avila, est déjà parti travaillé. Je n'ai rendez-vous qu'à 20h à Plasencia avec mon prochain couchsurfer, Ico. Seulement 150km séparent Avila de Plasencia, et il est possible de passer par une petite route qui longe la rivière de la Jerte, vallée qui se trouve dans la Sierra de Gredos aussi (comme dimanche au rafting, mais la vallée voisine). Du coup, comme j'ai le temps, qu'il fait beau et que le paysage promet d'être sympa, je décide tenter le voyage en mode auto-stop!

En Espagne, l'auto-stop ne marche pas super super, les gens ont tendance a être très méfiants. Mais avec un positionnement stratégique et un peu de toupet, ça marche tout de même.... la preuve, quelques heures et 4 voitures plus tard, j'arriverai bien à destination, et même un peu en avance.

Ci-dessous, les photos de deux de mes auto-stoppeurs. La première est une habitante retraitée qui habite un petit village dans le coin. Elle a vécu 20ans au nord de l'Argentine comme formatrice pour des instituteurs, une mamie voyageuse et très barvarde qui est contente d'avoir pu donner un coup de pouce à une jeune française. Je serai ensuite prise par un couple de retraités. A croire que, au contraire de ce que l'on pourrait imaginer les personnes plus agés sont finalement moins méfiantes que les plus jeunes! Ou bien, est-ce aussi parce que dans le coin où je faisais de l'auto-stop, en semaine, en pleine journée, finalement, le traffic, plutôt calme, est constitué à 80% de retraités... je ne peux pas tirer de conclusion trop hative, mon "échantillon de population n'est pas assez représentatif" pour mener à bien des stastisques :P Plus tard, ce sera Raphaël (2ème photo) qui me récupèrera. Un madrilin très sympa, qui part en week-end faire du vélo dans la région. Finalement, on s'arrêtera prendre un café au bord de la rivière, discutant de voyage (lui-même a fait quelques voyages à travers l'Europe, mais tout en se déplaçant en vélo). Et puis, finalement, je terminerai les derniers 30km avec à nouveau un couple de retraités. Vraiment une belle journée, les gens supers sympas au final (lorque je réussis à monter à bord!), et puis à chaque nouvelle voiture c'est comme un cours d'espagnol gratuit pour moi, l'occasion de pratiquer mon castillan et d'apprendre des choses sur la région. Les quelques fois où j'ai du attendre un peu (1h maximum à une station essence), j'en profitais pour bouquiner ou écouter de la musique tout en tendant le pouce. Vraiment top!

IMG_20140415_123845.jpg IMG_20140415_155904.jpg

Jeudi, après avoir accepté l'invitation de Ico à rester un peu plus longtemps avec lui à Plasencia, nous profitons que tout le monde soit en congé pour partir en espacade avec sa coloc Ali et sa soeur Sandra. Me voici alors à nouveau au coeur de cette merveilleuse Vallée de la Jerte pour la journée. Petite promenade dans la forêt, pique-nique au bord de la rivière, une magnifique journée comme je les aime :-)

avec sandra, ali et ico mini IMG_20140417_143752.jpgIMG_20140417_145540.jpg IMG_20140417_192254.jpg

Ensuite, nous avons traversé la montagne (via el puerto de Honduras) pour aller se promener un peu dans les ruelles du joli village de Hervas.

hervas
hervas maisons hervas ruelles 

La vallée de Jerte est connue pour la semaine de la floraison des cerisiers où la vallée se recouvre d'un magnifique manteau blanc. Hélas je suis arrivée dans le coin une semaine trop tard, et chaque personne que je rencontrais me disais à quel point c'était dommage, ha ha... bon du coup, il faudra que je revienne! Je suis allée chercher quelques photos sur google pour le plaisir des yeux, voici donc un cadeau bonus :

valle jerte cerisiers en fleurs valle jerte cerisiers en fleurs 2